Prochaine épreuve
01 novembre 2020
Le Revest

Interview
30.09.20.
Mini-view avec Martin Pochez

La parole est maintenant donnée à Martin Pochez qui accepte de répondre à nos questions :

 Nouvelle moto pour toi cette saison (Electric Motion), pourquoi avoir fait le choix de l’électrique ?

J’ai décidé après une longue réflexion de me redynamiser en me lançant un nouveau défi qui est la moto électrique. J’ai gagné le championnat Senior 1 puis deux fois le championnat Expert; mon rythme d’entraînement est trop maigre pour accéder à la catégorie élite. Je crois beaucoup en l’avenir de la moto électrique et l’équipe Electric Motion avec son Epure sont pour moi l’avenir du trial ! Je trouve ça génial d’en être l’un des précurseurs.

 T’es-tu facilement adapté à cette moto ?

L’adaptation à la moto a été plutôt simple étant donné qu’elle se rapproche réellement des modèles thermiques. Néanmoins, mon pilotage sur moto thermique utilise un maximum de puissance moteur et il est difficile pour moi de m’adapter à un pilotage plus précis et moins en force.

Electrique VS thermique, quelle est ta préférence ?

Ce sont deux choses différentes, la moto thermique a son charme, son bruit, sa puissance brut. La moto électrique a beaucoup d’atouts pour elle, aucun bruit, aucune mécanique, une nouvelle vision de notre sport que beaucoup de néophytes découvrent et cette fois ci apprécient. Le côté écologique n’est pas à oublier à l’heure où il est difficile d’avoir les autorisations sur bon nombres de sites d’entraînement. Les performances sont folles et je suis persuadé que nous sommes à l’aube de la progression de ces machines.

 Actuellement, tu es 5ème du provisoire du championnat de France après l’épreuve de La Bresse, est-ce conforme à tes objectifs ?

Clairement pas du tout, mais j’en tiens pleine responsabilité, il faut se rendre à l’évidence, ma vie professionnelle empiète énormément sur les entraînements physique et moto donc forcément cela se ressent en championnat. Je n’ai pas assez d’heure d’entraînement au compteur pour rivaliser avec le haut du classement. Il n’en tient qu’à moi de réussir à me dégager plus de temps. L’autre gros problème qui n’est pas une excuse mais un fait, est que je roule seul. Pour rester performant, il faut sans cesse se bousculer et se confronter aux autres. Mon objectif principal reste de me faire plaisir, mais le plaisir n’est que meilleur sur la première marche, je sais qu’elle est à ma portée.

 Quelle est la semaine type d’un Martin Pochez ?

Je vais en décevoir beaucoup mais c’est boulot du lundi au vendredi, je travaille beaucoup pour réaliser mes rêves et ceux de ma famille, quand un de mes rendez-vous se décale je file à la salle de sport, mes entraînements moto sont réduits au samedi et dimanche après-midi, je suis conscient que ce n’est pas assez mais à mon grand désespoir ce n’est pas la moto qui paiera mes traites.

Photo Martin Pochez

Partenaires
  • Partenaires Constructeurs
  • Partenaires Officiels
  • Partenaires Distributeurs
  • Partenaires Médias
ScorpaVertigoBetaShercoTRRS
Mutuelle des Motards
LG trialZonetrial.comZone Racing MotoS3 PartsJitsieAlpes Trial AncelleHeboDherbey Moto
Trial clubTrial Magazine